Qu’est-ce que le surendettement ?

surendettement

La dette est un concept qui existe depuis la nuit des temps. En des termes très simples, une dette permet à un emprunteur d’exploiter un avoir qu’il ne possède pas encore, mais qu’il aura la possibilité d’avoir dans un futur plus ou moins proche. Autrement dit, la dette est comme un raccourci qui permet directement (ou rapidement) d’exploiter ce futur avoir, et d’en tirer profit. Mais alors, qu’est-ce que l’on entend par surendettement ?

Le surendettement : une petite nuance

Par rapport à cette petite description, on serait tenté de dire que le surendettement est une situation dans laquelle l’on se retrouve avec plusieurs dettes à la fois, ce qui n’est pas faux. Mais l’on parle surtout de surendettement lorsque l’emprunteur se retrouve dans l’impossibilité d’honorer ses dettes, et ce malgré ses efforts. Il peut alors s’agir d’une seule ou de plusieurs dettes, que l’emprunteur n’arrive plus à rembourser, par exemple suite à une perte d’emploi, une séparation, une maladie…

De quels types de dettes parle-t-on ?

Il existe plusieurs types de dettes pouvant être englobés dans le surendettement. En effet, il ne s’agit pas uniquement de crédits contractés auprès de créanciers (banques, organismes de crédit), le paiement de diverses charges comme le loyer, le gaz, l’électricité, etc. peut également être concerné. Ceci dit, on ne parle de surendettement qu’en cas de dettes importantes pour lesquelles le concerné ne trouve plus de solution.

Une situation qui touche de plus en plus de gens

La dette ou plutôt l’emprunt est aussi un facteur économique important, dans la mesure où il permet aux gens un développement rapide. Par exemple : Mr X a souscrit un prêt sur 20 ans, ce qui lui a permis d’acheter immédiatement une maison, sans devoir attendre 20 ans. Mais il existe pourtant un certain risque pour les organismes prêteurs : l’impossibilité pour l’emprunteur de rembourser son prêt, autrement dit le surendettement.

Aujourd’hui, le surendettement touche de plus en plus de gens. D’après les chiffres recueillis auprès de la Banque de France, l’organisme prenant en charge les situations de surendettement, 220 836 dossiers ont été déposés en 2012, contre 223 012 en 2013. Cette année, de janvier à septembre, 175 400 dossiers ont déjà été déposés, contre 168 182 en 2013 sur la même période. Pour vous donner une petite idée du nombre de gens concernés, imaginez le Stade de France dont la capacité est de 81 338 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *